Diadié BATHILY Rend Hommage à sa maîtresse Marie-Rose GUIRAUD

par

Le bienfait n’est jamais perdu, dit un adage populaire ivoirien. Mais dans les faits, très peu d’entre nous réalisons le miracle de la reconnaissance envers la main qui nous a jadis secourus.

Marie Rose GUIRAUD

Marie Rose GURIRAUD, femme de culture et danseuse émérite, ayant porté très haut le drapeau de la Côte d’Ivoire sur la scène artistique internationale, peine depuis quelques années à recouvrir la santé dans l’indifférence totale.

À bientôt 75 ans, l’artiste est sujette à une série de maladies qui ont finis par l’affaiblir considérablement.

Notons également que madame Macdonald est la fondatrice de l’École de Danse et d’Échange Culturelle (EDEC), encore appelé Institut GUIRAUD où elle transmet et développe les talents des futures générations qu’elle dirige avec son mari, l’americain Emmett Macdonald depuis plus de 30ans.

L’une de ses plus belle réussite est sans doute ses troupes de danse les Guirivoires et les Guirettes, qui a mainte fois représenté dignement son savoir faire autour du monde, mais qui aujourd’hui à disparu des radars du fait de l’invalidité de la patronne.

Diadié BATHILY

Diadié BATHILY (Danseur, Chorégraphe, Coach Sportif et directeur de la Compagnie Américaine de danse africaine Afriky Lolo) ancien membre de troupe, s’est donné pour mission de tirer la sonnette d’alarme sur l’état e santé de notre ballerine à travers Danse-Fete.

Il s’agit d’un événement créer par lui, pour rendre hommage de son vivant à l’artiste.

Pour se faire il a tenté de réunir plusieurs anciens condisciples aujourd’hui chorégraphes et danseur professionnels et en occident, ainsi que la nouvelle génération d’apprenant de l’EDEC et plusieurs autres compagnies de danse.

La compagnie Afriky Lolo et les Guirivoires

Le village Guiraud à vibré au rythme des tambours, des chants et des pas endiablé des danses traditionnelles africaines les 04-05-06 juillet dernier.

De nombreuses compagnies telles que Mamma Mia, Dumalé, Cirque Lumière d’Afrique firentu une représentation en l’honneur de Marie Rose GURIRAUD.

La compagnie Afriky Lolo à L’EDEC

Mais l’émotion atteint son paroxysme au moment où la compagnie de l’organisateur (Afriky Lolo) pris possession de la scène.

Ce sont dix-neuf danseurs, chanteurs et percussionnistes d’origine américaine (noir et Blanc) que Monsieur BATHILY à réussi a faire revenir non seulement en Afrique, mais à exécuter à la perfection les danses traditionnelles de leurs ancêtres grâce à cette bonne dame.

L’assistance ne pu retenir ses larmes quand l’honoré à tenté de se mettre debout pour exprimer sa joie par des pas de danse saccadé dans un ultime effort.

Les participants ont put échanger leurs expériences via des master classe de danse, de percussions, et de chants.

Le chorégraphe Kode Redd pendant un stage de danse

En marge des activités de l’évènement, une collecte de fonds à  été lancé en vue d’aider payer ses soins médicaux de l’artiste mais surtout à la réhabilitation de l’école qui tombe elle aussi en désuétude.

 

Source photo : Compte Facebook @Diadié BATHILY et @Marie Rose GUIRAUD

2
Pas de tag 0 Commentaire 2

Aucun commentaire.

Qu’est-ce que tu penses?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *